Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 Nov

Episode 85 - La Saucisse entre les gouttes

Publié par Arno  - Catégories :  #Carnet de Voyage

 

 

Un petit épisode très tranquille qui retrace un peu les dernières semaines à Sydney, mes états d'âme, mes désirs, mes envies et aussi mes découvertes...

 

Bonjour à tous,

 

Cela fait un petit bout de temps que je n'ai pas donné de mes nouvelles. J'espace mes journaux parce que le peu d'événements dans ma vie quotidienne ne justifie vraiment plus le rythme hebdomadaire auquel je vous avais habitués. Et en même temps, il valait mieux que je n'écrive pas... ces dernières semaines ont été éprouvantes moralement.

 

Travailler plus pour gagner moins... il y a un truc qui cloche, non ?!

 

D'abord, il y a eu la grève des pilotes d'Air France, ce qui m'a forcé à travailler 12 jours d'affilée, ce qui franchement n'est pas très bon pour se reposer correctement. Pratiquement tous les vols au départ ou à destination de Tokyo ont été annulés... et vous n'avez pas idée comment les clients Japonais sont très difficiles ?! Et puis il y a eu aussi l'annonce d'Air France de réduire nos horaires pour le mois de décembre. Et qui dit moins d'heures, dit moins d'argent, et en ce moment, ce n'est pas une bonne nouvelle, mais alors vraiment pas ! C'est dans ces moments-la que la fatigue physique atteint le moral... et je me suis laissé aller à une nostalgie maladive qui m'a gâché la semaine qui vient de s'achever. Vous savez ce que c'est ? Le vague à l'âme perpétuel, les regrets qui vous hantent... « Et si je quittais tout et rentrais a Paris ? » « Peut-être qu'une de mes copines aurait un tuyau pour un petit boulot à la télé ? » « Et Mark ? Je ne peux pas le laisser seul à Sydney ?! » Toutes ces questions à la con qu'en temps normal je ne me poserais jamais, mais qui viennent a l'esprit parce que j'étais épuisé.

 

Et après tout, ce n'est pas si mal de se poser plein de questions. D'un côté, ça permet de mettre ses choix en perspective et d'un autre, ça permet de faire avancer les choses et de trouver des solutions à ses problèmes. En tout cas, c'est ma manière de fonctionner. Me voilà donc en quête d'un nouveau boulot ou d'un petit boulot d'appoint pour compenser la diminution de mes revenus et surtout ouvrir un peu mes horizons professionnels.

 

La Saucisse dans la Valley

 

Pour nous changer les esprits, Mark et moi avions accepté l'invitation de Nina et André au 1er anniversaire de leur fille Miriam. Samedi matin, nous nous levons aux aurores encore une fois pour nettoyer l'appartement pour les visites - Mark l'a remis en vente la semaine dernière - et nous avons pris la voiture en direction de Bundanoon. Pour ceux qui connaissent un peu la région de Sydney, Bundanoon est dans l'arrière pays, au sud ouest, à quelques kilomètres de Moss Vale et d'Exeter... et franchement, c'est magnifique ! Tout est vert. La végétation rappelle un peu la campagne normande ou anglaise. Les maisons ont un style typiquement australien. Les petites boutiques qui vendent de tout avec leur toit en tôle ondulée, parfois même piquée de rouille. Le nom des maisons peint à la main en lettre gothiques. On a l'impression d'avoir fait un saut dans le temps et dans l'espace. Le seul élément qui nous rappelle que nous sommes en Australie est un réalité la quasi omniprésence d'eucalyptus au bord des routes ou au milieu des larges prairies.

 

Il ne faisait pas super beau. La température était descendue en dessous des 15ºC. La pluie jouait à cache-cache avec les nuages. La grêle nous a même fait l'honneur de s'inviter à la petite fête, mais c'était un bonheur d'être au grand air, de voir du monde et de se vider la tête. Nina avait invité tous ses amis et les membres de sa famille et de celle d'André. Il y avait plus d'enfants que je n'en avais jamais vus. Ils étaient partout ! J'avais peur pour Mark parce que je sais que son seuil de tolérance est très bas, mais il a tenu bon !!! Le déjeuner était un barbecue australien typique avec des saucisses, des steaks et surtout des rissoles à tomber par terre, le tout accompagné de salades de pâtes et de pommes de terre, et surtout de bière !!! Au bout de quelques heures, Mark a voulu que nous partions. Je pense qu'il commençait à ne plus supporter les cris, les pleurs et les enfants courant partout ! Il voulait aussi faire un petit crochet et passer voir sa mère sur le chemin du retour.

 

Nous avons dit au revoir et nous avons pris la direction de Wollongong qui n'est pas très loin de Bundanoon. Apres quelques kilomètres, nous arrivons à Robertson et Mark s'arrête brusquement sur le bord de la route. Je lui demande ce qu'il se passe et il me répond simplement que nous venons d'arriver devant la célèbre « Robertson Pie Shop », un magasin qui vient des Pies - spécialité culinaire australienne - et qui est réputé dans tout le pays ! Et bien, si tout le pays connaît la « Robertson Pie Shop », il faut que la Saucisse de Toulouse y aille aussi, non ?! Nous avons acheté 2 pies - une salée, au poulet et aux légumes - et une sucrée à la pèche.

 

Nous repartons en direction de Wollongong et nous arrivons au Macquarie Pass, une route en lacets qui descend le long d'une falaise abrupte. Quel émerveillement ! Magnifique ! C'est un peu comme les Blue Mountains, mais en moins grand. J'ai essayé de prendre des photos, mais pas très facile lorsque la végétation luxuriante a pris toute la place ! J'ai quand même réussi à faire une photo du Mount Murray (photo d'accueil) !!! Je sais qu'il ne faisait pas super beau, mais j'ai adoré cette excursion et j'ai demandé à Mark qu'on y revienne un week-end, parce que je voudrais explorer un peu plus la région. D'ailleurs, si vous êtes dans le coin, je vous invite vivement à aller y faire un tour.

 

Apres un bref passage chez la mère de Mark, où nous avons bien évidemment mangé une partie de la Pie à la pèche - avec évidemment de la glace à la vanille -, nous avons repris le chemin de Sydney et le week-end s'est en quelque sorte terminé sous une note positive... La Pie au poulet et aux légumes était super bonne : la réputation de la « Robertson Pie Shop » n'est pas galvaudée !

 

Avant de terminer cet épisode, je voulais remercier tous les internautes qui m'ont écrit. Leur témoignage de sympathie m'a beaucoup touché. Sur ces mots, je vous dit à bientôt.

 

Arno.

Commenter cet article
G
gagné un point pour le petit tu es vraiment trop fort il faut que tu nous revèles tes secrets
Répondre
A
<br /> Impossible, parce qu'on ne revele jamais ses secrets !!!<br /> <br /> <br />
G
Pour la petit info une chose est sure c'est qu'il a beaucoup neigé en novembre a Toulouse mais vous etes trop jeunes pour vous en souvenir puisque c'était en 68 certains s'en souviennent très bien. A vous de deviner de qui il s'agit. Biz
Répondre
A
<br /> Ben, je ne sais pas ?! Tati Danielle ?!<br /> <br /> <br />
S
Heureuse d'avoir de tes nouvelles ! ! !<br /> Bisous du jeudi <br /> @nne marie qui travaille 7 jours sur 7 jusque........février, je pense et ensuite repooooooooooos ! ! ! !
Répondre
A
<br /> Si tu travailles 7 sur 7, on va t'appeler Anne Sinclair !!! Merci pour ton message Anne-Marie. A bientot.<br /> <br /> <br />
C
Oui c'est vrai que la crise se ressent partout... perso je ne m'en rends peut etre pas bien compte car je viens d'arriver, je suis un peu coupée de tout... en tout cas votre appart il déchire !!<br /> Hauts les coeurs !
Répondre
A
<br /> Meme pour le Soleil, on dirait que c'est la crise !!!<br /> <br /> <br />
C
C'est vrai qu'il ne fait que pleuvoir à Sydney. Nous sommes arrivés il y a un mois (après tant de mois d'attente) et nous sommes assez surpris par le temps !<br /> Courage pour le moral, l'été arrivant va peut etre te faire du bien. Et puis lorsque nos proches nous parlent de la France en ce moment... ça n'a pas l'air d'être la grande joie... dans mon entourage plusieurs personnes risquent d'être licenciées, le mauvais temps, le PS qui règle ses problèmes d'égo pendant que les gens se demandent comment ils vont passer noel... bon allez j'arrête le tableau... Bises d'une fidèle lectrice ;)
Répondre
A
<br /> <br /> Tu sais, c'est un peu la meme chose ici... Air France a reduit mes heures de boulot - chomage technique en quelque sorte - mon mec galere pour trouver un job depuis 1 an, et nous n'avons toujours<br /> pas reussi a vendre notre appart !<br /> Ne t'inquiete pas pour le temps, decembre n'est pas loin et ca devrait s'arranger.<br /> A plus.<br /> <br /> <br /> <br />

À propos

Comment un jeune Toulousain a décidé de quitter sa vie, sa famille, ses amis et sa carrière pour suivre l'amour de sa vie et s'installer à près de 20.000 kilomètres de la maison, à Sydney en Australie !